Activités physiques

Faire du vélo pour maigrir sainement

On peut difficilement espérer atteindre les résultats visés en perte de poids sans recourir à une activité physique régulière. Dans ce domaine chaque activité physique comporte ses propres avantages et cible des zones précises du corps. Rien ne vaut le vélo pour aplatir son ventre et mincir durablement. Il est donc temps de se remuer et de prendre le temps de se livrer à ce sport plus que bénéfique pour la santé.

Quand et comment faire du vélo ?

vélo

Avant de se lancer dans une activité quelle qu’elle soit il est important de savoir si son état de santé permet de faire du sport. Pour éviter de quelconques désagréments, il est nécessaire de s’échauffer convenablement pendant environ 10 minutes avant de commencer et de s’étirer après avoir fini sa séance de vélo.

La meilleure façon de pratiquer le vélo est de s’y adonner pour une durée de 60 mn 3 fois par semaine. Mais on peut se permettre de le pratiquer un peu moins souvent pour une durée entre 45 et 60 mn selon sa condition physique.

Il est important de bien choisir l’heure à laquelle on pratique du vélo. La matinée est la période idoine pour quelques tours en bicyclette car de bon matin le corps est encore frais et débordant d’énergie. Essayer aussi de profiter des petits déplacements quotidiens pour faire du vélo et ainsi s’exercer encore plus.

On soulignera que la pratique du vélo doit s’accompagner d’une alimentation saine, riche en eau, fruits et légumes et exempte de produits industriels.

 

Bienfaits du vélo

 

Le gros avantage du vélo c’est qu’il se pratique en extérieur. C’est là la une très bonne façon de sillonner une région et de plusieurs muscles découvrir ses paysages et ses recoins tout en entretenant sa condition physique. L’effort en devient alors beaucoup moins pénible. Cet avantage disparait pour les vélos d’appartement qui restent cependant tout aussi efficaces pour perdre du poids.

Un autre point fort du vélo est qu’il fait intervenir simultanément. Les abdominaux, les jambes et les bras s’impliquent tous lorsqu’on pratique du vélo. De plus, il fait travailler l’endurance et stimule l’activité cardiaque. La tension artérielle s’en trouve ainsi réduite. Le vélo compte parmi les sports qui brûlent le plus de calories, il augmente le métabolisme de l’organisme et la tonicité musculaire.

Le bas du corps est bien sûr plus sollicité que le reste. Les quadriceps, les fessiers et les mollets sont les muscles qui seront prioritairement tonifiés. Mais les abdominaux, les bras ainsi que le dos jouent un rôle important dans le maintien d’une bonne position lorsqu’on pédale. On peut donc pratiquer du vélo quand on aspire à avoir un ventre plus plat car les abdominaux profonds sont constamment en action. Comme la plupart des activités physiques, le vélo permet de sécréter des endorphines qui donnent une sensation de bien-être.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *