En finir avec sa culotte de cheval en 3 étapes

La culotte de cheval est réputée être parmi les zones les plus difficiles à affiner. Beaucoup de femmes y sont sujettes qu’elles soient minces ou rondes. Bon nombre d’entre elles sont complexées par cette zone plus ou moins boudinée et disgracieuse. Si les tentatives de régime ont à maintes reprises échoué, il est temps d’adopter les bons gestes qui garantissent une remise en forme pérenne et un meilleur équilibre pour enfin se sentir bien dans son corps et ne plus avoir peur de l’exhiber.culotte de cheval

Une bonne alimentation

 

Le changement passe par une bonne alimentation, pas forcément une alimentation plus pauvre en graisses mais une qui soit plus équilibrée. Pour ce faire il sera bon de limiter l’apport des omégas 6 (huile de tournesol, maïs) au profit des omégas 3 (huile de colza, huile de lin). Pour les fritures et plats cuits, utiliser de préférence de l’huile d’olive.

Il est aussi recommandé d’enrichir son alimentation en fibres car celles-ci aident l’organisme à éliminer graisses et glucides, elles sont aussi très peu caloriques et sont rassasiantes. Ce seront donc nos meilleures amies dans la lutte contre la culotte de cheval.

Les aliments industriels transformés sont à bannir de son alimentation car ils sont bourrés de mauvaises graisses et sucres et n’apportent que très peu de nutriments à l’organisme. La consommation de sel, de sucre et d’alcool doit être réduite car ces aliments favorisent la rétention d’eau. Pour finir, consommer des protéines de bonne qualité comme celles contenues dans la viande de poisson, les crustacés et la viande de volailles.

Pratiquer du sport

 

Ce n’est un secret pour personne. Pour sculpter sa silhouette et renforcer sa musculature, il faut être prête à faire quelques efforts. Les exercices qui font intervenir le bas du corps sont évidemment à privilégier. Certaines pratiques ciblent en particulier la culotte de cheval comme le crossfit qui permet de s’adonner à des exercices très différents en relation avec l’endurance, l’haltérophilie et la gymnastique. L’aquabiking (vélo en bassin) permet lui d’éliminer efficacement les amas graisseux du fait qu’il soit pratiqué en pleine eau. Pour rester dans l’eau, la natation donne de très bons résultats pour le drainage du corps et l’élimination de graisses pour celles qui ne le savaient pas déjà. Celles qui préfèrent respirer de l’air frais pendant l’exercice peuvent toujours avoir recours à la course à pied. Les bienfaits de cette activité ne sont plus à présenter, elle tonifie les fessiers et permet de brûler efficacement les calories. Il est conseillé d’augmenter progressivement la durée de l’exercice, le but étant de parvenir à 45 mn qui est la durée idéale.

Les massages, une technique infaillible contre la cellulite

 

Le palper-rouler qui consiste à effectuer des massages suivant une gestuelle précise est une arme très efficace contre la cellulite. Ce massage peut être pratiqué manuellement ou à l’aide d’une machine possédant un système d’aspiration. Certains instituts proposent le coolscuplting qui une technique qui permet d’éliminer l’excès de graisse en le refroidissant. Des appareils qui jouent le même rôle que les massages sont aussi disponibles comme la CelluBlue ou la brosse avec denture de massage.

Il est possible d’utiliser des crèmes amincissantes en complément de ces massages. Elles permettent de sublimer l’aspect de la peau en particulier celles faites à base de caféine. Cependant ces produits ne font pas de miracles, ils ne sont pas amaigrissants mais aident simplement à raffermir la peau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *