programme perte de poids

Faire son programme alimentaire

Que l’on veuille mincir, prendre du poids ou juste bien manger, la réalisation d’un planning alimentaire aide à atteindre ses objectifs en maintenant une alimentation saine et équilibrée. Comment réaliser son programme ?

Quand on veut créer un programme alimentaire, le plus simple est de se tourner vers un diététicien ou un nutritionniste, mais il n’est pas nécessaire de recourir à un professionnel et le faire soi-même n’est pas très compliqué. Pour établir un plan alimentaire, il est important d’avoir de bonnes notions en nutrition et de comprendre comment bien manger. En s’intéressant un peu à la nutrition et en cherchant à créer des menus variés et équilibrés, on aura un bon programme alimentaire. Je vous explique comment créer votre programme facilement et quelles notions utiliser.

Comprendre les fondements de la nutrition

Pour réussir à construire un planning alimentaire équilibré, il faut comprendre ce que l’on fait. Notre organisme fonctionne grâce aux nutriments fournis par l’alimentation et l’hydratation, il est important de lui apporter tout ce qu’il faut et dans les bonnes proportions. Afin d’y parvenir, il faut donc comprendre quels sont les besoins du corps et comment se divisent les aliments.

programme pour maigrir

Chaque aliment est composé de molécules, la digestion va permettre de décomposer un aliment et le corps va alors extraire les molécules pour s’en servir. C’est pour cela que la composition d’un aliment est très importante. Un aliment sera composé de macronutriments (protides, lipides, glucides) et de micronutriments (minéraux, vitamines…). Au sein de ces macronutriments, on peut distinguer des sous-catégories (par exemple pour les lipides : acides gras saturés, acides gras monoinsaturés…), et chaque aliment est différent puisque composé d’une proportion propre de macronutriments avec une part propre de ces sous-catégories. C’est ce qui donne la richesse d’un aliment, et il faut aussi prendre en compte son potentiel énergétique.

Ces notions sont très abordables, et il faut s’y intéresser pour préparer des menus équilibrés. Si vous souhaitez en savoir plus sur la nutrition, je vous recommande le site de Benjamin Sant, pour des conseils en sport et nutrition.

Créer des menus équilibrés

Quand on fait son programme alimentaire, on fait un planning hebdomadaire sur lequel on note ses menus. Chaque menu peut être détaillé ou on peut simplement écrire le type d’aliment choisi (poisson, légume…). Pour réaliser un menu équilibré, il suffit d’appliquer les fondamentaux de la nutrition dans le choix de ses aliments. Ainsi, on évitera de mettre deux sources de glucide pour un même repas, et un repas équilibré basique est fait d’une viande ou d’un poisson avec un féculent, un légume et un peu d’huile. Ce type de repas est le plus simple en matière d’équilibre alimentaire, puis on peut préparer des menus bien plus complexes et équilibrés. À partir du moment où l’on respecte les principes nutritionnels d’équilibre alimentaire, cela sera bon.

Ensuite, il est préférable de choisir des aliments naturels et peu transformés et de faire attention à varier les aliments et les menus. Consommer tout le temps les mêmes aliments est moins bon que de changer, ce qui permettra de diversifier les molécules et de bien répondre aux besoins du corps.

Concernant la quantité, pour mincir, il faudrait limiter la portion de féculents, mais sans se frustrer. Ainsi, mieux vaut manger plus de légumes qui auront un apport énergétique moindre pour un même sentiment de satiété et manger un peu moins de féculents. De même, il faut choisir des féculents à indice glycémique faible, avec des sucres complexes et complets, comme des pâtes complètes. Les fruits ont aussi un indice glycémique élevé, il faut privilégier la consommation de légumes.

En vous intéressant à la nutrition, vous réussirez à créer de bons menus équilibrés et sains. Après, il vous suffira de changer un peu vos menus et vous aurez votre planning que vous pourrez conserver !

Aboutir à un programme plaisant

Ce point est souvent négligé, on crée un superbe planning, mais le respecter devient un combat à chaque repas et une véritable torture. Une telle situation est celle d’un échec, il faut avoir du plaisir en mangeant et apprécier son alimentation. Bien sûr, au début, se tourner vers des produits plus sains peut provoquer une sensation de manque de sucre, un manque de satiété, mais il faut que cela soit raisonnable et acceptable. Pour éviter toute frustration, il est préférable de manger un peu plus d’aliments avec un indice glycémique faible, plutôt que de craquer et de se jeter sur des aliments moins qualitatifs.

On parle ainsi de régime flexible, alors qu’un régime strict impose de respecter des quantités exactes, ou de bannir certains aliments. Mais les régimes stricts sont associés à de la frustration qui n’est pas saine, ni efficace pour perdre du poids et se sentir bien. Alors, suivez votre bon sens, respectez votre programme en ne vous imposant pas de quantité, et si jamais vous avez vraiment envie de quelque chose, faites-vous un petit plaisir. Cela n’est pas gênant si cela reste occasionnel ! Avec le temps, vous réduirez progressivement ce type de plaisir, votre corps s’habituant à une alimentation équilibrée.

 

Ainsi, créer son programme alimentaire est accessible à tous, cela requiert du bon sens et de s’y consacrer avec envie. Quand on s’intéresse à la nutrition, on améliore rapidement la qualité de son alimentation, et c’est bénéfique pour son corps et sa santé. Que vous fassiez cela pour des raisons esthétiques, de bien-être ou pour votre santé, si vous souhaitez vraiment avoir une alimentation saine et de qualité, la réalisation d’un planning alimentaire est la meilleure manière d’y arriver. Pour atteindre vos objectifs, pensez à toujours conserver du plaisir dans votre alimentation, cela vous évitera de ne pas tenir ! Je vous souhaite bon courage dans votre parcours !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *