Mincir naturellement

Mincir naturellement : quelles sont les méthodes idéales ?

Dans une ère de réseaux sociaux et de cultures bouleversées, le paraître et le faire paraître devient primordial. Le culte de l’apparence est présent plus que jamais. Les modes ont changé et les tendances aussi. Après les années 50 et 60, le modèle de pin-up est devenu vieux et n’est resté qu’un simple souvenir d’une époque révolue. Toutes les femmes qui souhaitaient ressembler à la pimpante Marilyn Monroe sont devenues des accro aux régimes en tout genre et ne cherchaient plus qu’à se débarrasser de ces quelques kilos qui non-seulement les empêchaient de rentrer dans les tailles 36 des vêtements principalement disponibles sur le marché, mais qui les éloignaient de l’image de leurs nouveaux modèles en vogues, les brindilles des défilés de mode.

Les livres, les reportages et les nombreux sites internet qui se multiplient à vitesse grand V, traitent tous de « comment maigrir en 4 jours ? », « Quels sont les régimes les plus efficaces pour perdre le maximum de poids ? », «Faites disparaître vos bourrelets facilement » toutes ces phrases d’accroche bidons résonnent comme les meilleures méthodes pour posséder et entretenir un corps de rêve, alors que le message caché est bien plus grave puisque ce n’est une simple incitation à s’affamer et à déséquilibrer son métabolisme organique, et ce phénomène s’agrandit plus lors de la saison estivale, qui devient plus synonyme de torture que de repos et détente.

La restriction n’est pas la solution

La restriction n’est pas la solution

Arriver à s’accepter et à vivre en harmonie avec son corps et accessoirement son poids, n’est pas chose simple. Avec le cliché de « la femme idéale » qui trotte dans tous les esprits, certaines ont tendance à se priver de manger en croyant et en défendant une logique qui leur parait implacable : moins de nourriture apportée à l’organisme = perte de réserves en graisse= perte de poids.

Alors que de nombreuses recherches ont pu déterminer le fonctionnement exact de la merveilleuse machine qu’est notre corps, on a pu expliquer l’existence d’une mémoire corporelle étonnante, celle qui explique le vrai résultat de tous ces régimes draconiens. Et c’est à ce moment là qu’une alerte générale a été déclenchée et un vague médiatique commence à frapper. Ne pas manger n’est pas égal à maigrir mais au contraire, est égal à grossir. Et cela s’est fait appeler « L’effet YO-YO » qui est en réalité une reprise de poids juste après un régime strict et frustrant, qui peut parfois être multiplié par 2 ou 3 fois le poids du début, il est expliqué par plusieurs mécanismes :

  • la perte de graisse est en réalité une perte de muscle qui entraînera une diminution de votre métabolisme basale ;
  • après une perte de poids rapide, le corps envoie des signaux de fatigues et de manque, ceux auxquels vous répondez inconsciemment par une sensation de frustration qui rend la progression dans ces régimes là très difficile ;
  • dès l’objectif atteint, on a tendance à revenir à l’alimentation initiale.

Tous ces phénomènes conduisent à une conclusion très importante : la restriction n’est la solution.

La véritable méthode pour maigrir

L’ultime méthode pour maigrir sainement dépendra tout simplement du quotidien et des choix de chaque personne. Mais elle reste « naturelle » car il n’ y a pas meilleure façon de se sentir mieux dans son corps et son esprit qu’une hygiène de vie saine et naturelle.

Le tableau ci-dessous explique parfaitement chaque habitude que l’on devrait acquérir et son effet sur l’organisme :

Nouvelles habitudes Effets positifs sur l’organisme
Eviter tous les produits transformés (les produits industriels remplis de colorants et de conservateurs) Ingestion massive de produits toxiques qui risquent de déséquilibrer votre organisme sur plusieurs plans (hormonal, métabolismes,…etc).
Boire suffisamment d’eau Hydrater davantage et offrir une détox idéale.
Privilégier les herbes aromatiques et les épices Cela améliore vos plats facilite la digestion, et certaines sont des brûles graisses remarquables (cumins, cannelle,…).
Ajouter des collations et des goûters à vos menus journaliers Les fruits ou les fruits secs vous permettront d’acquérir une quantité importante de vitamines et de minéraux nécessaires au maintien d’une bonne santé.

Une astuce supplémentaire : calculer son IMC

C’est une équation simple à faire, elle vous permettra de calculer approximativement votre statut corporel idéal selon quelques critères scientifiques et biologiques, afin d’évaluer vos risques d’obésité.

IMC= poids (kg) / taille² (m)

Le résultat idéal est entre 18.5 a 25 (kg·m−2).

Un résultat supérieur à cette intervalle indique une augmentation du risque d’obésité et donc, que vous possédez des facteurs de risques de maladies chroniques cardio-vasculaires et métaboliques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *